Pour elle

Busy Bags pour nos enfants

Partagez

Mais qu’est-ce que ce nom barbare ????? Non, non, rien à voir avec les doggies bags, on ne prépare pas des gamelles avec les restes de nos enfants pour les donner aux invités venus dîner à la maison ! Non mais ça va pas ?!?

Tirés de la méthode pédagogique Montessori, ce sont des petits sachets d’activités pour les enfants. Les sites américains grouillent de cette folie de petits sachets.

Pour les « toddlers » (la fameuse Très Petite Section nouvellement mise en place dans quelques maternnelles), le but est de développer la motricité, l’autonomie et d’éveiller les sens. C’est une préparation à l’entrée en maternelle. N’ayant pas de TPS dans les maternelles de ma commune, j’ai décidé de préparer ma puce à cet nouveau monde qu’elle connaîtra l’année prochaine en collaboration avec l’assistante maternelle qui la garde (je dirai même qu’elle en est l’instigatrice). L’ASMAT que nous avons est très portée sur la méthode Montessori, ce qui est très bien parce que nous avons vu progresser très vite Petite Caribelle. 

En France, à part les livres Méthode et activités Montessori, le net n’est pas très fourni. Il n’y a pas très longtemps que j’en ai entendu parler, impossible de me souvenir dans quel blog français j’ai lu l’article (je vous l’aurais bien partagé désolée) 🙁

J’ai d’abord été voir sur Pinterest (j’ai d’ailleurs fait un tableau spécial busy bags) et de là, j’ai été voir de sites en sites. J’ai trouvé 3 sites vraiment complets et avec pleins de printables (des idées à imprimer) sur différents thèmes et pour tous les âges (de 1 an à l’entrée en primaire en général) : le 1er, vous avez le lien dans la colonne de gauche en bas de mon blog : All Our Days, Confessions of Homeschooler et un autre encore plus riche : 1+1+1=1. Je peux vous dire que j’en ai fait des sites avant de ne vous donner les liens QUE de ces trois-là lol ! 

Ce sont les sites de 2 mamans qui font l’école à la maison (elles ont le courage de le faire). Bon je prefère vous rappeler que les Américains sont très puritains… Donc elles parlent beaucoup de la Bible… Je ne prétends absolument pas adhérer ou pas, là n’est ni le sujet ni la question, tout ce qui m’intéresse, ce sont les sujets qui rentre dans l’apprentissage et l’évolution de ma fille et rien d’autre. Il faut juste faire un peu le tri, qu’elles ont (gentilement) fait pour nous.

Pour occuper Petite Caribelle (comprendre la faire travailler par le jeu et sans qu’elle s’en apperçoive…) j’en ai fait 16 (je viens de m’en rendre compte)… !!! A chaque fois je vous mettrai les liens que j’ai utilisé (de rien, c’est normal, j’ai assez galéré moi-même lol). 

Matériel indispensable :

– pochettes Ziploc (je dis bien Ziploc, sans faire de pub, je n’ai aucune action chez eux mais ils ont le « zip » qui permet à l’enfant de pouvoir l’ouvrir et le fermer sans aide),

– imprimante,

– ciseaux ou massicot,

– papiers (pour imprimante + papier bristol, plus rigide, pouvant aller dans une imprimante + Canson de couleurs),

– scotch,

– pistolet à colle ou colle forte,

– recouvre-livre autocollant (pour éviter les accidents, ça tombe bien c’est la rentrée donc on en trouve facilement),

– formes géométriques multicolores (autocollantes, en papier, en mousse),stickers divers, pinces à linge en bois, toutes petites boîtes en carton.

Je me suis fournie essentiellement chez Cultura, chez Scrapmalin et dans mon hypermarché (recouvre-livress, pinces à linge, papiers)

Vous avez tout ? Ok c’est parti ! Voici donc mes 16 busy bags :

– La Tête et la Queue

Assembler la tête de l’animal avec sa queue. Il faut observer la forme et la couleur. Le lien 

– Pompons et chiffres

Trop tôt le calcul à 2 ans 1/2 ? Et bien non, Petite Caribelle sait compter jusqu’à 2 et connait les chiffres paires jusqu’à 6. Elle me demande de lui faire compter sur ses doigts aussi. Chaque couleur de pompons correspond à un chiffre. Matériel : le lien et des pompons.

– Memory

Retrouver les 2 mêmes images. Le lien 

– Mais où est Charlie ?

Enfin c’est dans l’esprit. Le but est de les faire observer et chercher. Les liens ici et ici.

– Les pinces à linge de couleur

Connaître les couleurs et les dégradés de couleurs, faire correspondre les couleurs entre elle en mettant le bon carré dans la bonne pince à linge. Matériel : pinces à linge en bois, papier Canson de couleurs, colle forte ou pistolet à colle. 

– Recomposer les formes

Tout est dans le titre et se concentrer sur les couleurs aussi. Le lien.

 

– Organisateur de couleurs

Toujours pour faire travailler les couleurs et leurs dégradés. Le lien.

 

– Ombres et formes

Retrouver les formes et les assembler. Le lien

 

– Assembler les formes

Retrouver les formes en fonction des silhouettes et les scratcher ensemble. Matériel : le lien, petits ronds de scratch trouvés chez Cultura.

 

– Faire des paires et memory

Je me suis inspirée de ce lien mais j’ai voulu un peu changer. Matériel : stickers (2 de chaque), support plat en bois.

– Perles en bois et fils chenille

Pour commencer à compter et surtout savoir enfiler et retirer des perles. Matériel : perles en bois (un grand choix et un super rapport/qualité prix chez Cultura), fils chenille coupés en 2 (non obligatoire mais plus facile pour leurs petites mains).

– Memory

Je pense qu’il faut commencer par celui-là avant les autres pour qu’ils se familiarisent bien avec l’activité. Matériel : le lien, papier Canson de couleurs.

– Répartir les formes

Peu importe les couleurs et les tailles, le but est de regrouper les formes entre elles sur les cartes. Matériel : le lien, formes multicolores en mousse. 

– Les pots de peinture

Regrouper les pinceaux en fonction de la couleur du pot de peinture. Il y a 4 pinceaux par pot, on peut commencer doucement à compter aussi. Le lien.

– Les nounours

Associer les formes à celles qui se trouvent sur le bidou des nounours, il faut observer les formes et les couleurs. Le lien.

 

En règle générale ça tourne toujours autour des mêmes thèmes : les couleurs, les formes, trouver, regrouper, associer. Le tout est de savoir varier pour que cela soit intéressant et ludique pour l’enfant. Je n’ai la prétention de me prendre pour un instit ou un pédopsychiatre mais c’est mon interprétation en tant que parent quant au développement de ma fille. 

Je ne cherche pas à la poussée, elle est demandeuse, je m’engouffre donc dans cette brèche et elle en redemande. Nous passerons aux étapes suivantes au fur-et-à-mesure de ses progrès et de ses envies. Le but de ces activités c’est qu’elle y ait accès facilement et qu’elle puisse y jouer quand elle le souhaite. Je les prends en vacances avec nous, je vous en dirais plus en rentrant.

2 commentaires sur “Busy Bags pour nos enfants

  1. Merci pour les liens ! Est-ce qu’on a le droit de les utiliser en milieu scolaire ? (j’ai une amie qui serait très certainement intéressée pour sa classe)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :