Pour elle

Fluctuat nec mergitur {défis Les Piqueuses de Jases}

Partagez

J’avais rédigé tout cet article il y a un bon moment. Mais un bug a tout effacé et je dois le réécrire. Coincidence ? 

Avec les événements de vendredi soir, je suis partagée entre l’envie de coudre sans arrêt et de ne rien faire. Comme je l’ai mis sur ma page facebook, je suis triste, en colère et inquiète.  

 

Je joins mes condoléances aux familles des victimes et leur envoies tout le courage dont ils ont besoin.

J’ai cousu cette robe pour le défis des Piqueuses de Jases

Pour ce premier défi, nous avons donc choisi de faire un petit clin d’oeil aux initiatrices de ce blog en reprenant leur défi. Fans de C’est Dimanche, nous vous souhaitons nombreuses à nous montrer des PARIS plus belles les unes que les autres !!! Avec ou sans passepoil, avec ou sans motifs, avec ou sans doublure, version petite fille ou pourquoi pas, version femme, laissez libre cours à votre créativité !

Ce défis ne peut pas malheureusement « mieux » tomber…

Je vous présente ma version en velours milleraies et Liberty Mitsi Valeria.

 

Modèle Paris de C’est Dimanche en taille 4 ans

Velours milleraies, stock de je ne sais plus où

Passepoil maison en Liberty Mitsi Valeria, stock acheté sur un groupe de couture sur facebook

7 commentaires sur “Fluctuat nec mergitur {défis Les Piqueuses de Jases}

  1. ta version est superbe et semble si douce … merci pour ta participation à notre 1° défi. moi aussi j’avais envie de faire des choses ce we et puis je me suis sentie tellement lasse après ces événements que je n arrivais pas à m y mettre …

  2. A force de voir des versions très différentes et toutes plus jolies les unes que les autres de ce patron, j’ai presqu’envie de me laisser tenter. Ton velours est superbe et est très joliment associé au passepoil (ou le contraire).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :